• Comme tu rirais ce soir, ...

     

     

    ... en voyant la tronche de mon gâteau à la rhubarbe !

     

     

    Comme tu rirais ce soir, ...

                       Le lien qui nous unissait n’aurait pas été compris de tout le monde. Sans enfant, tu nous avais adoptés, et tout simplement, tu es devenue notre Parent-Pote.

     

     

     

     

     

                Avec toi, on pouvait rire de tout. Tu nous apprenais à cuisiner, à bricoler, à penser, à savourer, à lutter et à espérer.

     

    Comme tu rirais ce soir, ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Comme tu rirais ce soir, ...            Tout dans ma maison, un peu  chez toi, semble aujourd’hui me rappeler ta présence. C’est douloureux, et pourtant, je me raccroche à ces petites choses, au cas où demain tu nous annoncerais à nouveau : « Vous m’hébergez encore un peu chez vous ? » Oui, oui ,oui !

     

     

     

     

                  Ton courage et ton espoir avaient réussi à nous persuader que tu étais insubmersible. Tu me donnais la force de vivre avec Mme Syringo, au Chef de se sentir meilleur, à Kiki d’avouer ses faiblesses.

     

    Comme tu rirais ce soir, ...

              Nous nous souviendrons de ton entrain, de ta gourmandise, de ton enthousiasme. Nous nous en inspirerons dans les moments difficiles et nous nous serrerons les coudes « parce qu’on est une famille ».

     

    Comme tu rirais ce soir, ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Tu me manques... je t’aime ma Poulette.

     

    Comme tu rirais ce soir, ...

    « Des fruits rouges pour une maman Fantastik !Des petites fleurs pour ma surjeteuse ! »

  • Commentaires

    1
    vivilespetitsgateaux
    Mercredi 17 Juin 2015 à 22:57
    C'est beau ma cilou ce que tu lui a écrit.
    Soit forte pour elle.
    Si besoin n'hésite pas je suis la.
    Énorme pensée à Brigitte qui était vraiment une femme courageuse et adorable.
    2
    Lundi 22 Juin 2015 à 10:43

    C'est touchant ! Je ne sais pas quoi te dire sans être maladroite. Je suis heureuse que tu aies eu la chance de vivre cette amitié. Je suis sure qu'elle t'aidera à vivre tous les jours.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :